samedi 27 juillet 2019

Quelques lignes pour Jean Doffemont

Berthenicourt, tout petit village traversé par plusieurs bras de l’Oise, en ce vingt-septième jour de l’an de grâce 1700, plusieurs silhouettes se dépêchent vers l’église Saint-Basle fondée par le Seigneur de Moy vers le 12 ème siècle. 

En terre picarde, voici 319 années de cela Jean Doffemont un lointain ancêtre s’unissait avec Jeanne Guilbon, lui vous l’avez entre-aperçu dans le billet sur Magdeleine Dury dite l'invisible d'Alaincourt.


Jean vient tout juste de perdre sa mère et il n’a pas pour ainsi dire connu son père Pierre Doffemont, tandis que l’épousée est fille des défunts Nicolas Guilbon et d’Anne Lebrun. Les vies sont brèves à cette époque.

Les mariés sont entourés par leurs proches, précieux acte dans lequel le Curé de Berthenicourt, qui officie également à Alaincourt, prend la peine de noter la parenté des témoins. Pour Jean Doffemont, son beau-père Charles Goulière est témoin, ainsi que Jacques Sellier un demi-frère. Sont présents autour de Jeanne Guilbon son frère Jacques et Charles Cléry son beau-frère. 

Il y a 319 ans de cela, des cloches étaient-elles déjà installées dans le cocher pointu de Berthenicourt pour carillonner à la fin de la cérémonie ? 

Désormais la vie de Jean s’écoulera à Berthenicourt, avec Jeanne il aura 5 enfants : Claire, Agnès mon ancêtre épousera Henry Leroy Sous-Brigadier des Fermes du Roi, Jean, Anne et Basle. Les baptisés seront tenus sur une cuve en pierre bleue posée sur un fût cylindrique, cuve ornée des têtes des 4 évangélistes. 

Quant à Saint-Basle patron de l’église et prénom du petit dernier de Jean Doffemont, originaire de Limoges il évangélisa la Lorraine et vécu au monastère de Verzy, il serait décédé vers 620. 

Juste quelques lignes pour les épousailles de Jean Doffemont et Jeanne Guilbon, un des nombreux couples de ma branche de l’Aisne, des vies entre deux paroisses contiguës.



Jean Doffemont 1673-1736 sosa 894 
fils de Pierre et Magdeleine Dury
x 27/07/1700 à Berthenicourt
Jeanne Guilbon 1670-1713 sosa 895
  fille de Nicolas et Anne Lebrun


au moins 5 enfants
- Claire 1701-1720
- Agnès 1702->1771 sosa 447 x Henry Leroy sosa 446
- Jean 1704-1765 x Marie-Barbe Cordier 
- Anne 1706-1774 x Jacques Dumesnil 
- Basle 1709-1745 x Marie-Catherine Carpentier 


Sources
AD 02 Alaincourt BMS 1669-1756 vue 60




mardi 9 juillet 2019

Qui est la mère de Jeanne Montaz-Rosset

Avec l’inventaire après décès en 1702 d’André Durieu Trolliet fils de Jean Cosme, j’ai pu pénétrer dans la maison de mon ancêtre, et découvrir que sa veuve Jeanne Montaz-Rosset avait quatre enfants sur les bras. Puis je me suis attachée à celle qui a géré son petit monde pendant de longues années et chuchoté ses confidences, et ne peux lui en vouloir d'avoir été muette sur sa naissance et sa mère. 

Jeanne décède en 1733 à plus de 70 ans sans s’être remariée, ce qui suppose un baptême avant 1660 et m’incite à feuilleter les registres, du temps où Montpascal dépendait du Duché de Savoie, pour avancer dans sa filiation. 

Le 1er mai 1675, lors son union avec André, Jeanne est mentionnée fille de Jean-Baptiste Montaz-Rosset - point à la ligne - avec les actes en latin sommaires de cette époque aucune mention des mères : un des charmes de la généalogie savoyarde.

Chaque fois c’est le même refrain : qui est la mère, qui sont les frères et sœurs (dont un frère Rémi Montaz-Rosset témoin dans des actes notariés) et quand Jeanne a-t-elle été baptisée ?


Naviguant entre les arbres mis en ligne sur Généanet et un relevé collaboratif fait pas un passionné, j’ai remarqué 2 actes de mariage et pointé les naissances pour les 2 couples. 

1/ Le 15 juillet 1650 Jean-Baptiste Montaz-Rosset se marie avec Jeanne Ravoire fille de Pierre Ravoire. 

Les baptêmes de 7 enfants s’échelonnent avec Louise, Simon, Jacques en 1652, 1655, 1657, et ensuite viennent Dominique, Claudie, Claudine, Rémi respectivement en 1663, 1666 1670 et 1672 : dans les actes la mère est nommée Joanna ce qui est logique en latin. 

Pas de Jeanne à l’horizon, qui aurait pu voir le jour entre 1659/1661 et susceptible de s’être mariée en 1675, mais des lacunes du registre ne sont pas exclues. 

Parfois Jeanne est indiquée être baptisée le 30 juin 1663, or il s’agit de sa sœur Dominique qui porte le prénom de sa marraine, sœur qui se marie bien jeunette en 1676. 

2/ Le 14 juin 1654 Jean Montaz-Rosset fils de Jean se marie avec Jeanne Ravoire fille de Pierre Ravoire. 

Les baptêmes de leurs enfants commencent seulement en 1664 avec Pétronille, puis Jean-Pierre et Antoinette 1667 et 1670, ensuite Jeanne en 1673, et Antoine en 1679. 



Tiens la Jeanne de ce second couple ou plutôt Jenon a pour marraine Jenon Ravoire épouse de Jean-Baptiste Montaz-Rosset donc du premier couple. S’en souvenir Jeanne-Jenon. 

A ce stade, j’ai repris la direction des actes notariés insinués par le Tabellion de Saint-Jean de Maurienne pour glaner des indices. 

En 1700, dans l’inventaire après décès de Simon Montaz-Rosset le fils aîné de Jean-Baptiste Montaz-Rosset figurent comme témoin son frère Rémi et la référence à des biens indivis desdits frères.




En 1703, Genon Ravoire veuve de Jean-Baptiste Montaz-Rosset fait un codicille à un testament de 1695 en raison du décès de Simon. Elle fait le nécessaire pour que la part qui devait lui revenir - soit 200 florins de Savoie - aille à ses 6 fils, donc des petits-fils pour elle, le reste n’est pas modifié et Rémi le fils cadet touchera aussi 200 florins. 

S’agissant d’un codicille et donc d’une adaptation du testament initial - non disponible - l’absence de référence aux filles du couple n’est pas anormale. 

Simon, Rémi frères : soit deux des enfants du couple Jean-Baptiste Montaz-Rosset et Jeanne-Jenon-Genon Ravoire. Rémi étant le frère de Jeanne, à mon sens mon aïeule fait partie de cette fratrie. 



Le second nuage de mots est constitué avec la déclinaison des variantes du prénom Jeanne trouvées dans une étude sur les prénoms anciens en Savoie du 14ème au 17ème siècle.




Jean-Baptiste Montaz-Rosset ca 1625-1684 Sosa 3070
x 15/07/1750 à Montpascal 
Jeanne Ravoire  1635- > 1714 Sosa 3071 fille de Pierre

 8 enfants 
- Louise 1652-1723 x Esprit Albrieu
- Simon 1655-1700 x Marie Crosaz-Blanc
- Jacques 1657
- Jeanne ca 1600-1733 Sosa 1535  x André Durieu-Trolliet Sosa 1534
- Dominique 1663-1709 x Hughes Gallix
- Claudie 1666-1701 x Jean-Louis Tronel 
- Claudine 1670 
- Rémi 1672-1757 x Benoîte Tronel 




Sources
AD 73 BMS Montpascal
AD 73 Tabellion de St-Jean de Maurienne 1700- 1703
Généanet
Site Persée
Michel Emerich  Nouvelle Revue d’Onomastique
Les prénoms dans la Vallée de Thônes du 14e au 17e siècle